Solex 3800 Bleu

Le Solex 3800 fut décliné en  version couleur en 1968, aux couleurs du Micron, Rouge et Bleu.

Ce Solex revient de loin, très loin même. En fait pour être clair je n'avais que le cadre, dans un état de peinture pitoyable, tous les chromes HS, visserie rouillée à souhait.

Points positifs, j'avais un peu de pièces et surtout un moteur de 1968 pour aller dessus, la remise à neuf est donc décidée et commencée en février 2016, ce Solex est terminé depuis le 2 janvier 2017. A priori très longue restauration, mais en fait j'en ai fait 4 en même temps.......

Je pars donc de ça :

Inutile de réfléchir longtemps, les travaux seront importants. 

Démontage intégral du cadre, sablage, peinture.

Rezingage de la visserie.

Récupération des moyeux pour y rayonner des jantes neuves.

Achat d'un guidon propre et pédalier idem.

Mise en peinture après sablage et aprèt :

Pour ce modèle que je voulais parfait, j'ai fait scanner :

pour le Bleu, le tube de fourche, donc jamais exposé aux UV

pour le gris, l'intérieur d'une coiffe de filtre à air d'époque.Sur la photo, au milieu la teinte d'époque, à droite RAL 7035, à gauche la teinte préparée par mon fournisseur en peinture auto.

 

La visserie a été sablée puis brossée (brosse laiton sur perceuse). Vis, écrous, rondelles, tout y est passé. Ensuite tout est parti au zingage.

Au retour du zingage, effectivement il y en a beaucoup, de quoi monter 4 cadres...

 

 

Le remontage peut donc commencer. Quand toutes les pièces sont prêtes ça ne traîne pas.

A ce niveau de restauration, tout doit être parfait et cohérent, plastics gris clairs et gaines de freins grises sont donc montés en neuf.

Concernant les roues, celle arrière est provisoirement une occasion bel état pour attendre le rayonnage d'une neuve.

Pour l'avant j'ai juste récupéré le moyeu, remis les roulements en état, puis rayonné avec jante et rayons neufs.

Ensuite, un beau guidon d'occasion avec trou pour sonnette à gauche, leviers de freins microbillés puis polis, passage des câbles.

Le moteur ayant été remis à neuf depuis quelques temps, sa pose sur le cadre n'est qu'une formalité.

Un protège moteur sera rapidement posé, je raffole de ces accessoires.

 

Le voici donc le 4 Janvier 2017

 

Juin 2018

Pas d'évolutons éthétique.

Le moteur est bel et bien rodé, plus de 500 kms parcourus, pourtant il reste décevant.

En vitesse il reste en dessous de bien d'autres, quand il prend 34 sur le plat je suis presque content, mais le gros bémol est en montée, une calamité. Acceptable pour rouler en groupe puisque on est rarement pressé, sur le plan technique ça me dérange, il sera revu "un jour"....