TerroT Lutin de 1955

Acheté en Juillet 2011, Travaux terminés en Juin 2014

     Là on s'écarte un peu du Solex, MAIS on reste dans le Galet. Entrainement de la roue arrière par un galet bien plus gros que mes Solex. Trouvé encore une fois près de Nantes sur Lbc. Je cherchais une Peugeot Bima, j'ai trouvé une Terrot Lutin, pas de problème c'est la même chose.

     J'ai été très agréablement surpris en arrivant chez le vendeur, elle est dans un jus plutôt pas mal. Je pense la laisser comme ça pour l'instant car je pense que je ne serais pas capable de peindre le réservoir à l'identique.

     Coté moteur j'avoue avoir un peu galéré au départ, j'y comprenais pas grand chose dans cet allumage, il m'a tout de même fallu 3 ou 4 jours pour avoir enfin une belle étincelle à la bougie. Ensuite un bon nettoyage du carburateur et c'est tout. Premier démarrage à la perceuse comme les Solex, par contre faut pas laisser le moulin tourner à vide trop longtemps parait il.

     Les premiers essais sur la route me déçoivent beaucoup au début. En fait j'avais pas compris que comme tout moteur en prise directe (sans embrayage), il faut l'aider de quelques coups de pédales pour le lancer. Deuxième essai, bien plus concluant maintenant, je comprends bien vite que ce cyclo n'est pas fait pour rouler en ville, il aprécie par contre les grands bouts de route où il me surprend par sa grande vitesse, a tel point que je m'emballe un peu, je le pousse peut être un peu trop et ..............blocage. Qu'est ce qui bloque ? Galet ? Piston ? Courroie ? Toujours est il que je redémarre malgrés tout sans difficultés. Je rentre tranquille, pas de pb, me vient l'idée de graisser le galet puisqu'il y a un graisseur et j'échange mon carburant à 2% pour du 5% histoire de lever le doute. Depuis je n'ai plus de problèmes.

     Ce qui me surprend le plus sur ce cyclo de la même époque que mon Solex 330v0 est sa vitesse de croisière ! En effet, avec son moteur juste redémarré il monte royalement à 38 sur le plat et monte les côtes comme un Solex 3800. J'imagine bien quand le moteur sera refait..............car actuellement il fuit un peu par les joints spi de vilbrequin donc il y a surement un peu à gagner.. Affaire à suivre.................

Voilà donc à quoi il ressemble

Quelques années plus tard........restauration !

     Sauf erreur, ça faisait 2 ans et demi que ce cyclo attendait son tour. Réfection du moteur obligatoire car les prises d'air aux joints spi avaient egendré quelques amorces de serrage, inutule d'insister...

 

Inventaire avant travaux

Démontage, nettoyage

     Démontage du haut moteur, rien de bien compliqué, juste se babriquer un petit outil pour sortir l'axe de piston sans taper, sinon le vilo risque de manger...

La  cater par contre...va y avoir du travail !!! Pinceau, brosse à dents (usagée), essence, on frotte.

Mais avant de nettoyer, faut encore enlever le galet, attention au nombre de rondelles et leur sens, ne pas perdre la clavette non plus. Le pignon primaire nécessite un extracteur.

Tout ce petit monde ayant eu le droit aux meilleurs traitements, le plus dur est donc passé.

Changement des 2 roulements de galet et des 2 joints spi de vilbrequin dans la foulée.Je n'ai par contre pas changé le roulement de vilbrequin, celui ci ne présentant ni jeu ni point dur, je n'ai pas voulu prendre le risque de fausser l'ensemble vilbrequin bielle ou encore casser le bouchon...

 

Donc, remontage du galet, on aura pris soin de tout ranger et classer pour remonter dans le bon ordre.

 

Vue sur l'avancement, 

Remontage du haut moteur

Mise en place de l'axe de piston "sans taper", circlips et segments etc des joints neufs assureront une étanchéité optimale.

Il reste encore à monter le carbu sur la pipe, réler l'ouverture maxi du rupteur à 0.40 et caler le point de rupture à 2,8mm avant PMH.

Après pas mal de déboire pour mettre le moteur au point, il tourne enfin correctement. 

 

Février 2017.

Cette belle machine a pas mal évolué. Pas beaucoup côté cycle, je lui ai juste trouvé une paire de jantes d'époque bien belle. Mais par contre côté moteur j'ai réussi à la faire tourner vraiment bien.Aujourd'hui c'est un régal de rouler à près de 45km/h dans un bruit très feutré, enfin au point ce moteur !